Actualités
Video
Portfolio à thèmes
Agenda

 

Carnet de chantier:

Construction d'un cabanon en pierre

Patrimoine

 

Taille de pierre et patrimoine
14/02/2015

Carnet de chantier : construction d’un cabanon en pierre-2ème phase.


Nous suivons le chantier de construction d'un cabanon en pierre.

Travaux réalisés par l'atelier du Marchand de Cailloux.

Le chantier avance à grands pas : c’est un grand cabanon, ou alors un petit mas provençal, à l’appréciation de chacun.

 

 

 

 

Je rappelle qu'il accueillera une partie de l’entreprise : bureau, matériel de taille et pièces finies (sculptures et tables-basses). La zone de taille sera sur un autre site.

 

J’ai voulu construire ce cabanon dans l’esprit de l’architecture de la campagne provençale: simple et pratique (forme rectangulaire et toiture à 2 pentes).

 

 

 


Construire en pierre avec des joints au mortier de chaux, cela prend évidement plus de temps qu’un bâtiment aux matèriaux modernes mais quel bonheur de voir se monter une construction qui se fond dans le paysage avec une architecture comme celle de nos campagnes provençales.

 

Les chaînes d’angles sont en pierre de taille commandées en carrière (pierre bien dure, presque marbrière).

 

L’aspect de taille est traditionnel : ciselé au ciseau et bouchardé.

 

Les encadrements de portes et fenêtres sont en pierre à bâtir, extraites du terrain par le terrassier.

 

 

Pose du premier linteau de fenêtre:

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons au moins trois natures différentes de pierre selon les veines trouvées dans le sol (le brise roche a été bien utile). 

 

Ces pierres sont taillées à la main sur le chantier par le tailleur de pierre à l’aide d’une massette, d’une équerre, d’une pointerolle (le burin des tailleurs de pierre) et d’une chasse (outil pour éclater les bords).

C’est un travail de patience surtout quand il y a 20 mètres linéaires à sortir !

 

 

 


Certains encadrements de porte sont en briques de récupération provenant de Salernes (pays de la céramique) situé à 14 km. Les terrains de Carcès étant très argileux, on retrouve aussi beaucoup de briques dans le village.

 

 

 


Les murs sont en pierre extraites du terrain lors du terrassement. La plupart sont d’excellente qualité, même s’il faut parfois en mettre une de côte qui semble poreuse. A nous les « maçons-pierreux » de les ajuster en les retaillant parfois d’un coup de massette ou de chasse quand une face ne va pas.
 
Malgré les périodes de pluie, le chantier avance bien (fondations commencées fin Novembre).L’équipe de travail y est pour beaucoup car de mon côté, je ne travaille sur le chantier qu’à mi-temps car il me faut assurer les commandes de l’entreprise (une fontaine en commande pour Aix, un autel en préparation).

Beaucoup voient aujourd’hui les tailleurs de pierres comme des décorateurs. Sur ce chantier nous faisons notre véritable métier de bâtisseurs!

Nous avons monté les échafaudages et les murs frôlent les 2 mètres de haut. Le résultat se présente comme je le voulais : authentique et solide à la fois.

Je vous donne rendez-vous pour la suite de notre carnet de chantier, après de nombreux coups de massettes, de truelles de chaux et de vérification de niveaux et de fils à plomb…